Santé, sensibilités, substances en Asie orientale

Responsables

1er et 3e jeudis du mois de 11 h à 13 h, du 16 novembre 2017 au 7 juin 2018

Nous proposons d’appréhender un ensemble de savoirs et de savoir-faire d’Asie orientale (Chine, Corée, Japon, Mongolie, Mongolie méridionale-Chine) concernant l’art de prendre soin de soi – parmi lesquelles se nourrir, se loger, se soigner – selon les perspectives historique (Frédéric Obringer) et ethnologique (Sandrine Ruhlmann). Inscrivant notre réflexion sur les techniques du corps dans la lignée de Marcel Mauss, nous nous intéresserons aux perceptions sensorielles, aux sentiments et aux émotions en relation avec l’utilisation de diverses substances, alimentaires ou médicinales, utilisées dans le cadre de la vie quotidienne ou religieuse, ainsi qu’aux diverses techniques corporelles mobilisées selon différents contextes de consommation, de traitement médical, de divination, de propitiation, d’offrande, de purification, etc.

Frédéric Obringer se fondera en particulier sur des sources primaires chinoises, principalement des dynasties Ming et Qing ; Sandrine Ruhlmann sur des données ethnographiques recueillies au sein de familles sédentaires et nomades mongoles. Cette collaboration sera une contribution à l’étude des sensibilités et des émotions en sciences humaines et sociales tout en y conviant les « sciences dures ».

Salle A07_51, 54 bd Raspail – 75006 Paris

Plus d’informations sur le séminaire

Monique Abud

Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine, EHESS, Paris, France

More Posts