Sciences et savoirs de l’Asie orientale dans la mondialisation (XVIe-XXe xiècles)

Responsables : Catherine Jami, directrice de recherche au CNRS (TH) et Frédéric Obringer, chargé de recherche au CNRS

2e et 4e mardis du mois de 15 h à 17 h, du 22 novembre 2016 au 13 juin 2017

Les historiens des sciences sont de plus en plus nombreux à s’interroger sur les implications pour leur discipline des historiographies relevant de l’« histoire mondiale », de l’« histoire globale », ou des « histoires croisées ». Les recherches sur les savoirs scientifiques, techniques et médicaux fondées sur des sources écrites dans les langues savantes et vernaculaires de l’Asie orientale ont beaucoup à apporter à cette réflexion ; elles ouvrent notamment de nouvelles perspectives sur ce qu’on appelle désormais la mondialisation des savoirs. Pour dépasser les narrations construites en suivant les trajectoires de l’expansion européenne, le séminaire abordera plusieurs moments et plusieurs domaines des savoirs pour montrer comment, en travaillant sur des sources primaires, un ancrage local peut enrichir l’histoire de cette mondialisation.

Salle 681, 6e étage, bât. Le France, 190-198 avenue de France 75013 Paris

Programme du séminaire

Plus d’informations sur le séminaire

Monique Abud

Centre d’études sur la Chine moderne et contemporaine, EHESS, Paris, France

More Posts