Compte rendu : Chiang Kaï-shek. Le grand rival de Mao

Bergère, Marie-Claire. [Compte rendu de] Alain Roux, Chiang Kaï-shek. Le grand rival de MaoLes recensions de l’Académie. Académie des sciences d’outre-mer, [septembre 2017]. URL : http://www.academieoutremer.fr/recensions/notice.php?aId=1622 (consulté le 2 septembre 2017)

Après les nombreuses biographies consacrées à Mao Zedong (dont celle, remarquable, présentée par Alain Roux lui-même) voici donc la biographie de Chiang Kaï-Shek, autre acteur majeur de l’histoire chinoise et mondiale du XXe siècle, acteur majeur mais dont le rôle a souvent été négligé, voire ignoré. Pourquoi une telle occultation ? En France on peut en rendre responsable l’indifférence d’un public qui se contente de reportages sur l’envolée économique actuelle de la Chine et ne s’intéresse guère aux décennies qui l’ont précédée et préparée. En Chine, la propagande communiste a longtemps réduit la personnalité de Chiang Kaï-Shek à celle d’un traître dont la trajectoire n’était évoquée que pour donner plus d’éclat au rôle de Mao Zedong et du Parti communiste chinois. Au moment où le nationalisme qui enfièvre le pays pousse les politiques et historiens chinois à nuancer leur condamnation, le gros ouvrage d’Alain Roux vient combler une lacune criante de l’historiographie  française sur la Chine contemporaine.

Lire la suite (texte intégral)


Monique Abud

Centre d’études sur la Chine moderne et contemporaine, EHESS, Paris, France

More Posts

Monique Abud

Centre d’études sur la Chine moderne et contemporaine, EHESS, Paris, France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *