Nuit de Chine avec Rao Pingru et Marie Holzman

Nuit de Chine avec Rao Pingru et Marie Holzman. L’Heure Bleue. France Inter, 9 février 2017. URL : https://www.franceinter.fr/emissions/l-heure-bleue/l-heure-bleue-09-fevrier-2017

Ils sont différents, ils se ressemblent et la Chine les rassemble dans l’Heure Bleue.

A 94 ans, Rao Pingru, même s’il ne se considère ni comme écrivain ni comme dessinateur, est devenu une célébrité en Chine en publiant Notre Histoire (Paris, Seuil, 2017), son autobiographie dessinée dans laquelle il raconte avec grâce et humour son amour pour sa femme, Meitang, dans un siècle de tourments. Marié près de 60 ans à Mao Meitang, il a commencé à dessiner pour communiquer avec sa femme, malade et perdant la mémoire, pour se remémorer les bons souvenirs de leur vie commune. Après la mort de Meitang, ces aquarelles ont été un moyen de faire son deuil et d’intéresser enfants et petits enfants à leur vie de couple.

Marie Holzman, est sinologue, et l’auteure de nombreux livres et traductions sur la Chine contemporaine. Elle a vécu le premier Printemps de Pékin en direct et a consacré une bonne partie de sa vie à l’aide aux dissidents et aux exilés. Depuis 1990, elle est présidente de Solidarité Chine, une association créée en juin 1989 pour venir en aide tant aux exilés fuyant la répression du mouvement de Tian’anmen qu’aux démocrates restés en Chine, et aussi pour perpétuer la mémoire de ce drame. Elle se donne alors pour mission de « faire entendre tous les dissidents chinois ». « Il faut faire entendre la voix de ceux qui adoptent une démarche pro-démocratie, pacifique et rationnelle, pour que l’Occident comprenne que les Chinois ne sont pas tous fascinés par le business ou la falsification des œuvres d’art », insiste-t-elle. Depuis plus de 25 ans, elle accueille la majorité des dissidents chinois qui transitent ou restent en France, leur fournit un accompagnement pour reconstruire leur vie dans l’Hexagone et pour traduire leurs moindres démarches administratives. « Je ne sais jamais dire non ! Ils ont besoin de moi, je suis là ! ».

Écouter l’émission


Monique Abud

Centre d’études sur la Chine moderne et contemporaine, EHESS, Paris, France

More Posts

Monique Abud

Centre d’études sur la Chine moderne et contemporaine, EHESS, Paris, France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *