La Chine en Méditerranée : un nouvel activisme

Ekman, Alice. La Chine en Méditerranée : un nouvel activisme. Politique étrangère, 2016, n° 4 (hiver), pp. 73-84. [En ligne] URL : http://www.cairn.info/revue-politique-etrangere-2016-4-page-73.htm. DOI : 10.3917/pe.164.0073 (consulté le 24 janvier 2017)

Résumé

pol-etrLa Chine est de plus en plus présente en Méditerranée : propositions de forums de coopération à divers pays de l’Europe du Sud, investissements dans les terminaux portuaires, manœuvres militaires, évacuation de ressortissants… La Méditerranée ne figure sans doute pas au premier rang des préoccupations chinoises. Mais elle est un passage nécessaire pour les exportations chinoises vers l’Europe, et a un rôle non négligeable dans la logique stratégique des Nouvelles routes de la soie.

Plan de l’article

  1. Vers une institution chinoise en Méditerranée ?
    1. Création de forums Chine-Europe du Sud
    2. Vers un mécanisme de coopération souple et élargi ?
  2. Une stratégie chinoise en Méditerranée ?
    1. Une déclinaison méditerranéenne des priorités chinoises
    2. Renforcement des capacités maritimes

Lire l’article


Monique Abud

Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine, EHESS, Paris, France

More Posts

Monique Abud

Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine, EHESS, Paris, France

1 réponse

  1. 26 janvier 2017

    […] Pour accéder au blog cliquez ici. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *