Soutenance HDR Nathalie Monnet

Mme Nathalie Monnet, conservateur en chef au département des Manuscrits orientaux de la BnF, présente ses travaux en soutenance en vue de l’obtention de l’Habilitation à diriger des recherches

Date

  • Vendredi 13 janvier 2017, à 14 h 30

Lieu

  • Maison de l’Asie – Grand salon
    22 avenue du Président Wilson – 75116 Paris

Jury

  • M. Vincent Durand-Dastès
  • Mme Estelle Leggeri Bauer
  • M. Pierre Marsone
  • M. Alain Thote
  • M. Eric Trombert
  • Mme Françoise Wang-Toutain

Résumé

Le dossier présente les résultats d’une exploration approfondie des collections chinoises conservées depuis plus de trois siècles à la Bibliothèque nationale de France. Il est composé d’un mémoire de synthèse retraçant la progression des enquêtes menées sur des corpus tels que les manuscrits de Dunhuang, les publications des missionnaires en Chine aux XVIIe et XVIIIe s. et les éditions impériales, ainsi que sur leur examen historique, codicologique et paratextuel. Trois volumes portent sur de nombreuses œuvres conservées à la BnF et sur des techniques de reproduction de l’écrit propres à la Chine, sur les supports d’écriture, sur l’interprétation de l’image dans divers contextes culturels, sur l’usage de la monochromie et de la couleur, sur la mise en texte de manuscrits et d’imprimés chinois au cours d’un millénaire et demi. De longs développements portent sur la maison d’édition impériale de la dynastie des Qing, sur un ouvrage illustré composé par l’empereur Kangxi, sur des personnalités qui favorisèrent les premières missions françaises en Chine ainsi que sur la constitution et la valorisation de la collection des livres chinois de la BnF. Le dernier volume est composé d’études portant sur l’analyse paratextuelle du corpus des éditions sino-européennes et sur une composition de l’empereur Qianlong ; il comprend également des travaux qui soulignent la relation étroite qui a existé entre la Bibliothèque royale et le développement de la sinologie.

Monique Abud

Centre d’études sur la Chine moderne et contemporaine, EHESS, Paris, France

More Posts

Monique Abud

Centre d’études sur la Chine moderne et contemporaine, EHESS, Paris, France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *