Anne Cheng et François Gipouloux promus dans la Légion d’honneur

Par décret du 30 décembre 2016 portant promotion et nomination, paru au Journal officiel du 1er janvier 2017 (« Promotion civile de la Légion d’honneur du 1er janvier »), Anne Cheng et François Gipouloux, tous deux membres du CECMC-CCJ, ont été promus respectivement au grade d’officier et au grade de chevalier de la Légion d’honneur.

Anne Cheng

Anne Cheng est professeur au Collège de France, titulaire de la chaire d’histoire intellectuelle de la Chine. Ses Anne_Cheng_2008travaux d’enseignement et de recherche portent sur l’histoire intellectuelle de la Chine, en particulier sur le confucianisme. Elle est l’auteur d’une traduction en français des Entretiens de Confucius (Seuil, 1981), d’une étude sur le confucianisme du début de l’ère impériale et d’une Histoire de la pensée chinoise (Seuil, 1997, traduite en de nombreuses langues). Elle a également dirigé plusieurs ouvrages collectifs dont le plus récent s’intitule La pensée en Chine aujourd’hui (Gallimard, 2007).

François Gipouloux

francois-gipoulouxFrançois Gipouloux est directeur de recherche émérite au CNRS. Il a dirigé l’UMR 8173 Chine Corée Japon de 2012 à 2015. Ses recherches portent sur l’urbanisation en Chine,  la rivalité des grandes métropoles asiatiques (Hong Kong, Singapour, Shanghai) dans le corridor maritime de l’Asie de l’est, et sur une comparaison, entreprise sur la longue durée, de la dynamique du capitalisme en Europe et en Asie. Il est l’auteur de La Méditerranée asiatique : villes portuaires et réseaux marchands en Chine, au Japon et en Asie du Sud-Est, XVIe-XXIe siècles (CNRS éditions, 2009) (Mention de l’Académie de Marine 2010), ouvrage traduit en anglais, chinois, et coréen. Il a également dirigé Gateways to Globalisation : Asia’s International Trading and Finance Hubs (Edward Elgar, 2011) et La Chine au XXIe siècle : une nouvelle superpuissance économique ? (Armand Colin, 2005) (Prix Francis Garnier 2006).


Monique Abud

Centre d’études sur la Chine moderne et contemporaine, EHESS, Paris, France

More Posts

Monique Abud

Centre d’études sur la Chine moderne et contemporaine, EHESS, Paris, France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *