Marie-Paule Hille, maître de conférence à l’EHESS

Docteur en anthropologie sociale et ethnologie de l’EHESS en 2014, Marie-Paule Hille a été élue sur un projet intitulé « Histoire et anthropologie du monde musulman chinois. Aspects politiques, religieux et économiques, XIXe-XXIe siècles ». Elle travaille notamment sur le commerce longue distance entre Tibétains et musulmans. Dans sa thèse de doctorat intitulée Le Xidaotang, une existence collective à l’épreuve du politique. Ethnographie historique et anthropologique d’une communauté musulmane chinoise (Gansu, 1857-2014), préparée sous la direction d’Isabelle Thireau, elle a étudié une communauté musulmane de langue chinoise du Gansu, le Xidaotang, communauté fondée par Ma Qixi, un lettré confucéen, à la fin du XIXe siècle, en conduisant une enquête ethnographique en histoire et en anthropologie échelonnée sur dix années entre 2004 et 2014, principalement dans le Nord-Ouest de la Chine.

0739175300Un accessit a été accordé par l’EHESS  à Marie-Paule Hille pour sa thèse. Elle a également reçu, le 10 juin 2015, le Prix d’histoire sociale attribué par la Fondation Mattei Dogan et la FMSH.

Marie-Paule Hille a, par ailleurs, co-édité avec Bianca Horlemann et Paul K. Nietupski l’ouvrage : Muslims in Amdo Tibetan society : multidisciplinary approaches (Lexington Books, Rowman & Littlefield, 2015).

Voir une liste complète des publications et activités scientifiques de Marie-Paule Hille sur sa page personnelle.


Monique Abud

Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine, EHESS, Paris, France

More Posts

Monique Abud

Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine, EHESS, Paris, France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *